LADY K, Déesse de la lettre

Par Claire Champenois

255 x 255 mm - 180 pages
EAN : 978 2 38378 025 0

Prix public : 32 euros

qr-code street art 2.png

Writteuse qui vient troubler le silence des murs.

Lady K, qui se définie comme writteuse, est considérée comme l’une des figures marquantes dans le monde du street art. De son premier graff sur papier en classe de Cinquième, de la figuration à l’abstraction, Lady K, à la fois belle et rebelle, n’a de cesse de faire évoluer ses œuvres traversées par la mode, la lettre, la phrase et les formules mathématiques, afin de « s’écarter d’une culture populaire pour parvenir à quelque chose de plus savant. ». Elle entend métamorphoser notre regard sur le monde avec l’espoir de nous enchanter. « Je ne souhaite pas que devant mes œuvres, le spectateur se sente mal à l’aise, agressé ou inquiété… Je veux au contraire, qu’il se sente protégé et heureux, comme devant un Niki de Saint-Phalle. » Ses messages, tant politiques que poétiques, s’expriment aussi bien sur les murs des villes, que dans les terrains vagues, dans les rames de métro ou sur toile ou papier afin d’être exposés en galerie. Personnage qui aime à se transformer dans des tenues spectaculaires, Lady K se met en scène en filmant ses performances. Ses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, où on la voit taguer dans les rues en plein jour devant les passants ou dans le métro parmi les voyageurs, affolent le web. Cette monographie, qui fait la part belle aux œuvres picturales, permet de découvrir l’âme, l’esprit et le cœur de cette artiste brillante, prolixe, hors du commun, qui, à mi-chemin de son existence (elle a tout juste la quarantaine), laissera une empreinte considérable dans l’art urbain contemporain.