Ian Curtis Twenty-four Hours

Couverture 24 Hours Ian Curtis.jpg
Diego Gil

120 x 180 mm - 140 pages
EAN : 978 2 915126 68 6

Prix public : 16 euros

Ian Curtis, avec son groupe, Joy Division, a marqué définitivement son empreinte dans l’industrie musicale.

Banlieusard de Manchester, Ian Curtis, avec ses acolytes de Joy Division, choisit d’emprunter dès 1976 une destinée punk. Après quelques tatonnements, il crééra un univers inédit dans la rock. Précurseur du mouvement dit post-punk, il influencera le courant cold wave, new wave, etc.

Mais le jeune Ian, en proie à ses doutes, ses errances, est d’une santé, aussi bien mentale que physique, fragile. Son introspection dans la noirceur du monde le poussera à commettre l’acte radical le 18 mai 1980. A 23 ans, sa femme, Deborah, le découvre pendu dans la cuisine, la veille d’une tournée américaine qui s’annonçait légendaire.

Le groupe laisse en héritage deux albums (dont un posthume), et ouvre la voie au groupe New Order, fondé par les membres de Joy Division.

Diégo Gil s’attache, dans ce petit livre, à raconter la dernière journée de Ian Curtis. Les fans et profanes de Joy Division trouveront un plaisir à (re)découvrir le portrait tourmenté de l’intello punk, qui n’a jamais réussi à trouver sa place.